Non classé

Zacusca de fasole

Aujourd’hui ,une spécialité roumaine: la Zacusca de fasole , ou caviar de légumes aux haricots blancs secs.

Cette recette traditionnelles est préparée  au début de l’automne,  en Septembre – Octobre , elle peut être déclinée en nombreuses variantes, aux aubergines, aux champignons

Voici ma recette:

2 kg poivrons rouges

2 kg oignons blancs

2 l( environ) de jus d tomates maison

2 l (environ) de l’huile de tournesol

500 gr haricots blancs secs

sel

poivre en grains

feuilles de laurier

A la veille, faites tremper les haricots dans l’eau salée.

le lendemain, coupez les poivrons et les oignons , puis hachez -les à l’aide d’un hachoir manuel ou dans le blender.

Mettez les légumes dans une grande marmite, ajoutez le jus de tomate , la moitié de quantité de l’huile, le sel, le poivre et les feuilles de laurier.

Cuire à feu doux et mélangez lentement , tous les 10 minutes.

Pendant la cuisson, incorporer  le reste de l’huile , au fur et à mesure.

Pendant la cuisson,faites stériliser les bocaux et leur couvercles, afin de préserver la conservation de la Zacusca pour quelque mois.

Une fois les légumes cuites, mettez la Zacusca chaude dans les bocaux et bien fermer avec les couvercles.

Laissez les bocaux refroidir jusqu’au lendemain, puis procédez a la stérilisation au bain-marie.

Répéter le procédé une deuxième fois.

C’est possible de moduler les quantités proportionnellement au nombre de bocaux que vous disposez.

Gardez dans dans un endroit sec et froid ( cave ou cellier).

cuisine d’autumne, cuisine d’été

Salade froide de pommes de terre

La pomme de terre, cette tubercule consommée depuis plus de 8000 ans, fait partie intégrante de nos plats au quotidien.., cuits à la vapeur, rissolés, en purée, en gratin , farcies, cuits à l’eau , en frites,au four…elle s’accommode de mille et un façon en plats salés , mais aussi sucrés ( par ex, la recette de Gomboti, sur mon blog)

En Transylvanie (région de la Roumanie ), elles sont indispensables dans la réalisations des plats, parmi eux, le ragoût de pomme de terre est une spécialité très répandue, un plat spécifique à la cuisine traditionnelle.

Mais, aujourd’hui je vous propose un recette ,,froide,, , une salade qui accompagnera vos barbecue de week-end, ou les viandes , ou , sinon, elle peut être consommée tel quel.

Avant de se lancer dans la réalisation de cette salade, le choix de la variété de pomme de terre est tres important pour avoir une bonne texture et une bonne tenue après la cuisson. privilégier celles qui ne tombent pas en purée, comme Amandine , Charlotte, Roseval, etc

4-5 pommes de terre à chair ferme

1 oignon rouge

cornichons aigre-doux ( quantité selon leurs taille)

sel

poivre

3-4 cs de l’huile de tournesol( ou colza)

persil frais

vinaigre de vin ( ou , au choix, moi j’ai utilisée la marque Melfor)

Portez une grande casserole d’eau à ébullition, ajoutez les pommes de terre , préalablement lavés, et faites les cuire , avec la peau, environ 20 -25 minutes.

Hachez en rondelles l’oignon rouge, les cornichons en petits dés, verser tout sur les pommes de terre.

Un fois cuite, les rincer à l’eau froide et pelles les encore tièdes , coupez les en cubes ou en rondelles, et réservez les dans un saladier.

Préparer votre vinaigrette en mélangeant dans un petit bol , l’huile, le vinaigre , le sel et le poivre, versez sur les pommes de terre et parsemez de persil ciselé.

Mélangez délicatement , afin de préservez la chair ferme de pommes de terre, et pour ne pas en faire de la purée.

Laissez mariner au frais, pour quelques heures , jusqu’à la dégustation.

Même si c’est ,plutôt, une salade pour les journées ensoleillées, elle fera bien l’affaire à cette époque de l’année, quand les nuits restent fraîches et les matins brumeux , mais , dans la journée , le temps est alors doux, ensoleillée et sec.

Voila une salade qui donne très envie!!

cuisine, patisserie

Cookies healthy

Oubliez les cookies classique avec cette recette healthy, sans sucre , sans gluten, sans matière grasse…largement suffisant pour préparer des délicieux cookies.

Une recette simple, parfaite pour le petit-déjeuner ou pour le goûter.

3 bananes mures

100 gr dattes

140 gr flocons d’avoines

200 gr poudre d’amandes

noix de pecans

Préchauffer le four à 170 °.

Mettre tous les ingrédients dans le bol du blender , bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

A l’aide d’une cuillère à glace , ou avec les mains légèrement humides , façonnez des petites boules , puis disposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Déposez une noix de pecan sur chaque boule, puis enfournez pour environ 25 minutes.

Bon appétit !

cuisine, patisserie

Poivrons rouges au vinaigre ( gogosari in otet)

La lactofermentation est une technique de conservation qui utilise le sel ou le vinaigre.

Le sel limite la croissance des micro-organismes néfastes , et favorises ceux que l’on désire cultiver pour conserver les aliments. Le vinaigre à le même rôle, mais , attention, on ne peut pas utiliser n’importe lequel , favoriser les vinaigres à 9 % OU %

.Dans la cuisine roumaine, il y a plein des recettes de ,,muraturi,,, ( légumes lactofermentés), , ou l’on utilise très souvent une saumure aigre-doux, agrémenté par des herbes aromatiques, poivre en grains, graines de moutarde., etc

Sur mon blog, j’ai déjà publié quelque recettes , de ,, muraturi, selon la recette que ma maman m’a appris et que je fais depuis toujours….celle avec l’on porte à ébullition le vinaigre et l’eau…

INGRÉDIENTS

3 kg Poivrons rouges frais

Vinaigre blanc de 9% OU 10 %

3 petits bouquets de chou fleur

feuilles de laurier

aneth

thym

graines de moutarde

poivre en grains

gros sel

eau de source

3 morceaux de sucre

3 bocaux de 1,5 L stérilisés

PRÉPARATION

Laver les poivrons, coupez les en gros morceaux , enlevez les graines, ou si vous disposez des récipients plus grands, vous pouvez les laisser entiers, et, à l’aide d’une fourchette , faites des petites incisions, pour que le sirop pénètre bien l’intérieur des poivrons.

Dans chaque bocal en verre, déposez au fond des petits branches de thym et d’aneth .

Commencer à déposer , en faisant des couches,, les morceaux des poivrons et les bouquets de chou fleur.

Glisser quelques feuilles de laurier ( 3-4 dans chaque bocal), les graines de moutarde et le poivre .

Compléter avec les poivrons jusqu’au haut du bocal, ajoutez, a nouveau , 2 ‘ 3 petites branches de thym et d’aneth , mais , en laissant, un petit espace de 2-3 cm en haut du bocal.

Une fois le rangement dans les bocaux fini, commencer a préparer le liquide aigre-doux.

Pour mesurer la quantité d’eau nécessaire à la réalisation du sirop, remplissez un bocal avec de l’eau, puis versez l’eau dans un faitout, répétez l’opération avec la totalité de bocaux.

Rajoutez le sel , le sucre, et le vinaigre, selon les goûts de chacun. Posez la faitout sur le feux doux, et arrêtez le feu 5 minutes après que la composition a commencé a bouillir.

Posez les bocaux dans un deuxième faitout, vide.

A l’aide d’une louche, versez, en alternant, du sirop bouillant , dans chaque bocal, jusqu’à ce que les légumes sont immergés dans le liquide.

Une fois, que le sirop ai refroidi, fermez hermétiquement les bocaux, essayez de ne pas trop le bouger, et laissez les refroidir complètement jusqu’à lendemain.

L’endroit idéal pour garder les bocaux pendant l’hiver est la cave, ou, sinon, au cellier.

Bon appétit !