cuisine, patisserie

DULCE DE LECHE

La confiture de lait où Dulce de leche, est une confiture d’origine argentine, que on l’obtient en faisant cuire, longtemps , du lait et du sucre.

C’est une recette ultra facile, mais qu’il nécessite beaucoup de patience….

INGRÉDIENTS

1 l lait entier

450 g sucre

1 cc bicarbonate de soude

1 cc arôme de vanille

PRÉPARATION

Dans une casserole, portez à ébulition le lait. Rajoutez le sucre, le bicarbonate de soude et la vanille

A l’aide d’une cuillere en bois, melangez jusqu’a ce que le sucre est bien dissout , laisser à cuire, a feu trés dous, pour environ 2 heures. Remuez, de temps en temps, pour pas que la preparation brule.

Poursuivez la cuisson jusqu’a ce que le melange ait reduit et epaissit, et qu’il prend une couleur brune caramel.

Prenez un peu de confiture sur le dos d’une cuillère à soupe , et , si elle fige rapidement, elle est cuite.

Une fois refroidie , la confiture épaissira plus.

Mettez la confiture dans des pots stérilises , et la garder au réfrigérateur ou dans un endroit froid .

Bon appétit!

cuisine, patisserie

Sablés à la farine de noisette

Aujourd’hui , je vous propose une nouvelle recette: la pâte sablée a la farine de noisette ,……….. Les fêtes de Noël approchent , alors on se met au travail…sablés, sablés et encore des sablés…beaucoup de travail, mais ça vaut le coup, non?….

Tout le secret réside dans la délicatesse.. .cet une pâte très friable, alors, attention….

Pensez à fariner votre plan de travail en abondance et travailler la pâte assez rapidement.

*

Pour les sablés à la noisette:

120 g farine de noisette

300 g farine de blé

80 g sucre glace

180 g beurre mou

7 g levure chimique

2 g sel

La pâte doit se préparer à la veille.

Dans la cuve du batteur, mettez le beurre, le sel, la farine de noisette , la farine de blé, la levure et le sucre glace. Mélangez tout doucement, a vitesse minime, car il n’est faut pas trop travailler la pâte pour ne pas la faire foisonner, sinon , au moment de la travailler elle sera très fragile.

Quand tous les ingrédients sont mélanges , arrêter le batteur. La pâte doit être souple.

Aplatissez la pâte, Enveloppe -la dans film alimentaire, et réservez au frigo toute la nuit.

A la sortie du frigo, le pâton est très dur. Mais, si vous le mettez entre deux feuilles , il s’assouplit facilement des le premier passage du rouleau

Le lendemain, abaisser la pâte sur 3 mm, et découpez des formes avec des emporte pièces.

C’est la recette idéale qui allie la texture et la légèreté en obtenant un goût fabuleux.

cuisine d’autumne, recettes salés

Courge Butternut farcie au camembert

Les recettes d’automne m’inspire beaucoup .

Je vous ai déjà présente ma recette de butternut farci à la ricotta. J’adore cette courge , avec sa chair douce et fondante , elle permet aussi, de la farcir et d’élaborer des recettes gourmandes. Un délice!

Aujourd’hui c’est le …Camembert! Une recette automnale qui à toutes ses chances de plaire autour d’une repas en famille . Un plat gourmand et réconfortant.

Ingrédients

1 butternut bio

1 boite de Camembert de Normandie AOP

2 oignons moyens

1 petit pot de yaourt nature

2 cs de crème liquide

sel,poivre

huile d’olive

la chair de butternut

graines de courge

baies rouges

Réalisation

Préchauffez le four à 180°.

Lavez la courge. Découpez -la en deux, dans le sens de la longueur., retirer les graines puis creusez la chair à l’aide d’une cuillère à soupe, afin de former une plus grande cavité , en laissant 2-3 cm épaisseur environ.

Coupez les oignons en petits des , ainsi que la chair obtenue, puis passez-les dans une poêle avec un filet de l’huile d’olive, sel et poivre.

Versez , ensuite, le mélange obtenu, dans un bol, rajoutez la crème et le yaourt.

Mettez les butternut dans un plat à gratin. Remplissez les cavités avec le mélange obtenu, puis disposez le fromage coupé en des. Ajoutez des graines de courge et des baies rouges sur le dessus pour plus de gourmandise.

Faites gratiner environ 40-45 minutes ( selon le four)

Bonne dégustation!

cuisine d’autumne

Pâte de coings

Une recette incontournable en Roumanie, en dans ma famille…

Après avoir prépare ma gelée de coings, j’ai donc, récupéré la purée de fruit restante , afin de réaliser cette pâte de coing,….. quel délice….. , une confiserie à conservation longue, se dégustant souvent dans la période de fêtes de fin de l’année….

La cuisson est un peu plus longue, il faut remuer , et remuer ….car la pâte de doit pas brûler

Réalisation

Recouperez la pâte de fruits obtenue suite a la réalisation de la gelée. Pesez cette purée et rajoutez -y la même quantité de de sucre.

Dans une bassine à confiture , , versez tout et mettez a cuire à feu très doux, , sans cesser de remuer, avec une cuillère en bois pour environ 1 heure . Petit à petit, lors de sa cuisson , la pâte prend une couleur ambrée orange, elle devient épaisse , et, à la fin de la cuisson, la pâte se détache de la paroi de la bassine , en ce moment , elle est cuite.

Filmez un moule ( où plusieurs, çà dépend de la quantité obtenu, ) , ensuite étalez la pâte , sur une épaisseur de 3-4 cm, lissez à l’aide d’une spatule , puis laissez refroidir .

Laissez reposer ainsi quelques jours , jusqu’à ce que la pâte est bien sèche et ne colle plus aux doigts.

Découpage

Cette pâte vous pouvez la découpez en carrées , où losanges, où même utilisez des emportes pièces .De préférence, vous pouvez rouler les carrés dans du sucre cristallisé, et le déposez, en séparant les couches de patte de coings, par du cartons ou papier de cuisson.

Bonne dégustation !