Non classé

Biscuits chocolat façon Granola

Que faire avec 1 kg de farine de noix, perdu dans tes placards , depuis….quelques mois déjà?

Je me suis mis cette question, car j’emploie pas très souvent de la farine de noix dans ma cuisine.

au principe, je voulais essayez de faire une base pour un gâteau ,mais, après ,je pensé que ça serait mieux de faire quelques petits biscuits , car le stock des sables dans la boite à biscuits était presque fini…

La première fournée est parti très vite, d’ailleurs….pour le deuxième essai, j’ai apporté quelques modifications par rapport au premier, alors, j’ai renoncé à l’idée de former un boudin de pâte, mais d’étaler la pâte entre deux deux feuilles de papier sulfurisé, pour avoir des biscuits beaucoup plus réguliers dans leur forme…

C’est parti pour la recette!

INGRÉDIENTS

150 G farine de noix

100 g farine de blé T55

50 g beurre

50 g sucre blond de canne bio

1 œuf

5 cc de yaourt crémeux nature

200 g de chocolat Pralinoise ( 50% de pralin)

RÉALISATION

Préchauffez le four à 180 dégrées.

Dans le bol du robot , tamiser les deux farines, ajouter le bicarbonate de soude , le sucre , le beurre froid coupé en petits dés. ajouter , ensuite , l’œuf et le yaourt .

Mélanger jusqu’à former une boule.

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez la pâte entre deux feuilles de papier de cuisson et placez-la pour 30 minutes au congélateur ou 1 h au frigo .

A l’aide d’un emporte pièce rond, découpez vos biscuits directement sur la feuille cuisson.

Enfourner pour 15-17 minutes, selon le four.

Laissez bien refroidir sur une grille. Les biscuits auront une bonne texture bien craquante.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie, ensuite, napper une face des biscuits, un par un, dans le chocolat bien fondu.

Placez au frais le temps que le chocolat fige.

S’il vous reste encore du chocolat fondu, attendez que la première couche de chocolat durcisse bien , puis , à l’aide d’un petit cornet, faites de va et viens , avec le reste de chocolat. On gaspille rien!!

Bonne dégustation!

cuisine, patisserie

Moussaka légère

Aubergines, tomates et viande hachée.

La Moussaka est un plat issu de la tradition des Balkans et du Moyen-Orient

Ce plat est considéré comme le plat national de la Grèce ,traditionnellement avec de la viande d’agneau dans sa composition , mais il est préparé et dégusté en Roumanie aussi , en plusieurs versions.

Celle que je préfère c’est la Moussaka à la viande hachée du veau, donc voici la recette…

INGRÉDIENTS

Pour la sauce béchamel légère:

100 ml lait

80 g maïzena

1 pincée de noix de muscade

Dans un petit saladier, Délayez la maïzena avec la moitié du lait froid, l’autre moité faites-le bouillir , sur feu doux, dans une casserole, puis incorporez au mélange précédent. Lissez la composition epaissr , ajoutez le sel, le poivre , le noix de muscade, puis réservez.

INGREDIENTS pour la garniture :

2 grosses aubergines

450 g sauce tomates maison

1 gros oignon

160 g champignons de Paris

500 g viande hachée de veau( où soit du bœuf , soit de l’agneau)

2 cs l’huile d’olive

herbes aromatiques

sel, poivre

2-3 cuillères de chapelure

beurre pour gratiner le plat

fromage

fromage rappé

RÉALISATION

Lavez les aubergines , coupez-les en rondelles, et faite-les dégorger avec du sel pendant 1 heure.

Préchauffez le four à 180 dégrées.

Dans une sauteuse avec un peu de l’huile d’olive, faites revenir les oignons finement ciselées, rajouter , ensuite, la viande hachée, l’ail écrasé ,la sauce tomate et les herbes .

Lissez mijoter pour environ 30 minutes .

Beurrez un plat à gratin, parsemez de la chapelure , disposez dans le fond la moitie de la sauce béchamel, disposez ensuite la moitié de aubergines, puis la viande en totalité , ensuite , recouvrez de la seconde moitié des aubergines , puis, à la fin, recouvrez la composition de la sauce puis parsemez du fromage rappé.

Cuire pour environ 30-40 minutes, selon le four., il faut que le dessus du plat soit doré.

La moussaka peut être dégusté chaude ou froide.

Bonne dégustation!

cuisine, patisserie

Tagliatelles à la fondue de poireaux à la crème

Un plat d’accompagnement très simple et bon. Et si vous aimez les poireaux et les pâtes , alors je vous le conseille vivement !

INGRÉDIENTS

400 gr tagliatelles (où fettucine, ou papardelle)

2 poireaux moyens

1 poivron rouge

1 gros champignon de Paris à farcir ( où 3-5 petits)

2 cs de crème fraiche epaisse

1 cs de l’huile d’olive

1 verre d’eau

1 gousse d’ail

sel, poivre

RÉALISATION

Bien laver les poireaux , séparez la partie blanche de la verte.

Dans un faitout, versez l’huile d’olive , rajoutez les blancs de poireaux coupes en julienne, versez un verre d’eau, salez, poivrez et laissez mijoter pour environ 30 minutes.

Pendant ce temps, coupez le poivron rouge en julienne, le champignon de Paris en gros dés, en faites suer dans une poêle,. Réservez.

Quand les poireaux commencent à être tendres , versez la crème fraîche, et laissez mijoter encore pour 10-15 min, en attendant que les tagliatelles soient cuites.

Portez à ébullition un grand volume d’eau salée, plongez les tagliatelles et faites les cuire pour environ 6 minutes.

Une fois cuite, les rajoutez à la fondue de poireaux , mélangez,

Au moment de servir , mettez sur le dessus, le mélange poivrons-champignons

Servez aussitôt !

cuisine, patisserie

Mucenici moldovenesti ( brioche roumaine)

Le 9 Mars- on dit que , ce jour, les cigognes commencent à rentrer et , que, le printemps sera pareil a cette jour- ensoleillé et chaud où froid et pluvieux.

Le 9 Mars, c’est le jour de Mucenici ou les Martyrs , . Les Mucenici , c’est une viennoiserie traditionnelle roumaine, garnies de noix et cuites au four, réalisé une seule fois par an,toujours le 09 Mars, jour de la fête de Quarante Martyrs de Sebaste par des chrétiens. Ce type de dessert à un certain symbolisme. Les 40 Martyrs étaient un groupe de soldats romains condamnés à mort pour ne pas abandonner leur religion chrétienne .

Ce dessert à la forme du numéro huit, qui représente le numéro des jours que les soldats ont passé en prison.

Mais, la recette….

INGRÉDIENTS

Pâte

600 g farine

25 g levure fraîche

50 g levain

150 g sucre

3 œufs

5 g sel

400 ml lait

3 cs l’huile de tournesol

zeste de 1/2 citron

Sirop

200 ml lait

2 cs sucre

1 cc rhum

Finition

150 g noix moulues

3 cs miel

Dorure: 3 jaunes d’œufs

PRÉPARATION

Dans le bol du robot, mettez la farine, la levure, le levain, ;les œufs, le sucre , le sel. Versez, le lait tiède, petit a petit, ajoutes l’huile. Pétrir pour environ 10 minutes , a vitesse moyenne.

Transvasez la pâte obtenue dans un cul de poule, couvrez avec un torchon propre , et laissez poussez jusqu a ce qu’elle double de volume.

Préchauffez le four à 180 dégrées

Partagez la pâte en petits morceaux d’environ 130 g chacun.Roulez chaque pâton en un petit boudin. Fermez les deux extrémités, pour former un cercle , puis le tordre pour obtenir le ,, huit ».

Déposer les petites brioches obtenue sur une plaque a tapisserie, couverte de papier cuisson, et laisser pousser , encore, pour 30 minutes. Dorer au jaune d’œufs.

Enfourner pour environ 25-30 minutes, jusqu’a ce qu’elles prennent une couleur dorée.

Pendant la cuisson, préparez le sirop dans une casserole, mélanger l’eau , le sirop et le rhum, portez a frémissement .Réservez.

Lorsque les brioches soient cuite, le laisser refroidir un peu, puis , les tremper , une à une dans le sirop

Déposez -les sur une plaque , puis badigeonnez -les au miel et saupoudrer des noix moulues .

il n’y a plus que les déguster….régalade assurée.

.