cuisine, patisserie

Supa de galuste de gris ( Soupe aux boulettes de semoule)

Supa de galuste ( soupe de boulettes de semoule)

Les Roumains sont grand consommateurs des soupes , ou des potages( ciorba, chorba) , pendant toute l’année.

il en a 1000 et 1 variétés , de toute sorte ,la plus populaires est la Ciorba.=, inspirée de la chorba du Moyen Orient et du bortch russe, au goût un peu aigre.

Mais, aujourd’hui, la recette que je vous présente, est une recette de soupe de poulet, légère, pas très ,, chargée,, en légumes , mais au goût exceptionnel.

1 poulet fermier moyen

3-4 carottes

1 oignon

semoule de blé très fine

3 œufs

1 pincée de Vegeta ( condiment type Maggi)

sel, poivre

Dans une marmite, faites cuire le poulet, dans l’eau salée, jusqu’à ce que la viande est bien cuite.

Écumez , de temps en temps, .

a la fin de la cuisson ,sortez le poulet et le laisser refroidir.

passez le bouillon par un écumoire ou une étamine, afin d’enlever toutes les impuretés de la soupe

Versez le bouillon obtenu, dans une marmite propre, complétez avec du l’eau , si nécessaire .

Dans l’eau rajoutez quelque morceaux de poulet , gardez les cuisses et le blanc appart.

Quand l’eau commence à bouillir, préparez le mélange œufs -semoule.

Cassez les œufs, en séparant les blancs des jaunes.

Dans un bol, rajoutez très doucement la semoule sur les jaunes, afin d’obtenir une pâte ni trop liquide , ni trop épaisse. Battez les blancs à l’aide d’une fourchette, et versez , au fur et à mesure , sur le mélange précédant.

Prenez une cuillère à soupe du mélange comme doseur, et déposer, avec attention , une à une , la cuillère de semoule.

Attention!! Baissez le feu au minimum, les boulettes de semoule doivent cuire très doucement, si non elles deviendront trop dure!

Poursuivez la cuisson lente, jusqu’à ce que les boulettes double de volume et devient légères et moelleuse .

Servez avec du persil frais, finement haché.

Avec le même procédé , vous pouvez remplacez les boulettes par des vermicelles.

ET pour compléter le menu, je saisis les cuisses à la poêle, avec du l’ail et des légumes , en garniture, et j’utilise le blanc de poulet pour réaliser la fameuse ,, salata de boeuf » à la roumaine, dont la recette est déjà sur le blog .

Bonne régalade!

cuisine, patisserie

Cozonac impletit

Le Cozonac est le dessert traditionnel par excellence. en Roumanie ,pour les fêtes de Noël et pour le Pâques. Mais, bien sur, rien ne vous empêche de la réaliser quand vous aurez envie d’une bonne et belle brioche au petit -déjeuner ou à l’heure du goûter…Habituellement , elle se prépare avec des noix et du loukoum, mais vous pouvez la customiser selon vos envies…

Aujourd’hui , la version que je vous propose est un peu plus longue mais aussi plus savoureuse : ça ressemble avec celle de maman.. pourquoi? car il n’as pas des quantités exactes pour la réaliser, maman fait toujours au pif..est c’est le meilleur du monde… je vous donnerai les quantités , pour vous facilitez la tache..

400 g farine T 55

100 g farine T 45

60 g sucre

100 ml lait tiède

3 œufs

1 pincée de sel

zeste 1/2 citron

1 sachet sucre vanillé

2-3 gouttes de rhum

Pour le levain : 10 g levure fraîche du boulanger

3 cs lait entier tiède

1/2 cc sucre

Dans un petit bol, mélangez la levure avec 1 cc de sucre et 4 cs de lait tiède. Laisser pousser le levain et doubler de son volume.

Mettez la farine dans un grand saladier ,creuser un puits , ajoutez la levure et la moitie de quantité de lait et le sucre.Laisser pousser pour 1 h30 environ, dans un endroit tiède , vous devez remarquer que la levure commence a agir et elle double en quantité.

ensuite, cassez les œufs , ajoutez les arômes et le reste de lait, petit à petit , mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois .Quand le mélange devient trop épais, soit vous continuez le pétrissage à la main soit vous renversez la pâte dans le bol du robot . Normalement, je fais le pétrissage à la main , comme ma maman, mais, en ce moment, avec mon bras droit blessée , je ne peux pas le faire.Donc, j’ai choisi l’option robot.

Pétrissez à la vitesse 3,, pas trop vite .

Quand la pâte devient bien élastique , huilez un peu votre fond de travail et renversez la pâte , afin de la faconner un peu pour lui donner une forme de boule.

On la dépose dans le saladier huilé un peu, on couvre avec un torchon propre , et laisser pousser 2-3 heures jusqu’à ce que la pâte double de volume.

Pour la farce, c’est selon vos envies…

Personnellement, je préfère , presque toujours, la poudre de noix moulues, mélangée avec un peu de lait tiède, et un peu de sucre muscovado . Faut obtenir une pâte assez compacte que vous puissiez la étaler facilement.

Mettez un peu d’huile sur votre plan de travail , dégazer la pâte et divisé-la en 2 parts égales.

Étalez chaque boule en rectangle, recouvrir de la farce sur toute la surface , l’enduire à l’aide d’une cuillère., puis refermez la pâte en 2 boudins.

Torsadez les 2 boudins en les croisant.

Déposez la pâte dans un moule couvert de papier sulfurisé, badigeonnez au jaune d’œuf et laisser pousser encore 30 minutes environ .

Pendant ce temps, préchauffez le four à 180 dégrées.

Avant d’enfourner, badigeonnez une dernière fois la pâte , puis faite cuire pour environ 35-40 minutes .

A la sortie du four, laissez refroidir sur une grille

Bonne régalade!!!!

cuisine, patisserie

Pesto

Voici une recette anti gaspi, pour utiliser les fanes de radis et navet bien fraîches !

A ajouter dans vos pâtes, ou bien faire des tartines healthy

1botte fanes de radis

1 botte fanes de navet

1 échalote

4 gousse d’ail dégermes

5-6 noix de cajou

13 cl l’huile d’olive

fleur de sel

PRÉPARATION

Laver et sécher les fanes de radis et navet.

Mettez tous les ingrédients dans le bol de votre robot , et mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène, rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

C’est tout!!!!

cuisine, patisserie

Chec din albusuri ( Cake aux blancs d’œufs)

Voici un cake ultra simple à réaliser , il est moelleux , très léger, aérien, et il permet de liquider les blancs d’œufs de votre frigo.

Comme vous avez, peut-être , déjà remarqué, j’aime réaliser des recettes très utilisées dans mon pays d’origines, …des recettes traditionnelles, d’autres qui sont adaptés à mon goût, ou des recettes toutes simples qui m’appartient..

Alors, oui!

je faisais, ce type de cake aux blancs d’œufs, de manière très simple: soit nature, parfumée à la vanille, soit a la poudre de noix moulue ( cette poudre est très utilise en Roumanie dans la réalisation de pâtisseries ) .

Mais, aujourd’hui ,j’ai décidé de changer un peu la composition .

Il me restait un peu de praliné fait maison dans le pot, c’était , donc, le temps de le vider , pour en faire un autre dans les prochaines jours .

Et, un sachet avec les dernières cranberries , qui trenaient dans mon placard…

Du coup, j’en ai fait 2 petits cakes , moules 18 cm

INGRÉDIENTS

130 g blancs d’œufs

100 g sucre

60 g farine

2 cs praliné

2 cs cranberries

1 sachet de poudre à lever bio

1 sachet de sucre vanillée

PRÉPARATION

Préchauffez le four à 180 dégrées.

Battez les blancs d’œufs, quand ils commence à monter , versez le sucre en 2 reprises.

Quand les blancs sont bien fermes, rajoutez la farine, progressivement , la poudre à lever et le sucre vanillé.

Mélangez délicatement pour pas que l’appareil retombe .

Beurrer et fariner 2 moules au diamètre de 18 cm, partagez l’appareil en 2 parts.

Versez La moitie d’un part dans un moule, puis tracer le praliné au milieu, ensuite couvrez de reste de la pâte jusqu’au bords du moule.

Mélangez les cranberries avec l’autre moitie de la pâte et remplissez le deuxième moule.

Au moment d’enfourner , baissez la température du four à 170 dégrées et faites cuire pour environ 20 -25 minutes, selon les fours.

A la sortie du four , laisser refroidir sur une grille.

Bonne régalade!!