cuisine, patisserie

DULCE DE LECHE

La confiture de lait où Dulce de leche, est une confiture d’origine argentine, que on l’obtient en faisant cuire, longtemps , du lait et du sucre.

C’est une recette ultra facile, mais qu’il nécessite beaucoup de patience….

INGRÉDIENTS

1 l lait entier

450 g sucre

1 cc bicarbonate de soude

1 cc arôme de vanille

PRÉPARATION

Dans une casserole, portez à ébulition le lait. Rajoutez le sucre, le bicarbonate de soude et la vanille

A l’aide d’une cuillere en bois, melangez jusqu’a ce que le sucre est bien dissout , laisser à cuire, a feu trés dous, pour environ 2 heures. Remuez, de temps en temps, pour pas que la preparation brule.

Poursuivez la cuisson jusqu’a ce que le melange ait reduit et epaissit, et qu’il prend une couleur brune caramel.

Prenez un peu de confiture sur le dos d’une cuillère à soupe , et , si elle fige rapidement, elle est cuite.

Une fois refroidie , la confiture épaissira plus.

Mettez la confiture dans des pots stérilises , et la garder au réfrigérateur ou dans un endroit froid .

Bon appétit!

cuisine, patisserie

Sablés à la farine de noisette

Aujourd’hui , je vous propose une nouvelle recette: la pâte sablée a la farine de noisette ,……….. Les fêtes de Noël approchent , alors on se met au travail…sablés, sablés et encore des sablés…beaucoup de travail, mais ça vaut le coup, non?….

Tout le secret réside dans la délicatesse.. .cet une pâte très friable, alors, attention….

Pensez à fariner votre plan de travail en abondance et travailler la pâte assez rapidement.

*

Pour les sablés à la noisette:

120 g farine de noisette

300 g farine de blé

80 g sucre glace

180 g beurre mou

7 g levure chimique

2 g sel

La pâte doit se préparer à la veille.

Dans la cuve du batteur, mettez le beurre, le sel, la farine de noisette , la farine de blé, la levure et le sucre glace. Mélangez tout doucement, a vitesse minime, car il n’est faut pas trop travailler la pâte pour ne pas la faire foisonner, sinon , au moment de la travailler elle sera très fragile.

Quand tous les ingrédients sont mélanges , arrêter le batteur. La pâte doit être souple.

Aplatissez la pâte, Enveloppe -la dans film alimentaire, et réservez au frigo toute la nuit.

A la sortie du frigo, le pâton est très dur. Mais, si vous le mettez entre deux feuilles , il s’assouplit facilement des le premier passage du rouleau

Le lendemain, abaisser la pâte sur 3 mm, et découpez des formes avec des emporte pièces.

C’est la recette idéale qui allie la texture et la légèreté en obtenant un goût fabuleux.

cuisine d’autumne, cuisine, patisserie

Gelée de coings

Connu pour son parfum délicieusement acidulé , le coing a tout pour nous surprendre.Avec sa chair très ferme , est préférable d’être consommé uniquement cuit. Quoi que….moi, j’aime le goûter mème cru..

Le coing est un fruit économe, rien ne se perd avec lui!

Pour moi, la gelée de coing me rappelle de doux souvenirs d’enfance…., lorsque ma maman , préparait chaque année sa fameuse gelée. Ce que j’aimais le plus, c’était l’odeur qui embaumait la maison lors de leur cuisson..

Voici la recette à ma maman, que j’ai le plaisir de la partager avec vous…

Ingrédients

4 kg de coings

eau

1 citron( jus)

le même poids de sucre que de jus de coings obtenu après la cuisson

Préparation

Rincez les coings sous l’eau froide , séchez les avec un torchon propre, pour enlever cette ,,bourre » blanche qui s’y trouve sur chaque fruit, coupez-les en quartier, ôtez les pépins et le cœur.

Placez-les dans une bassine à confiture, puis les recouvrez d’eau , elle doit juste recouvrir les fruits, et le jus d’un citron bio.Laissez tout cuire , à feu très doux, jusqu’à ce que les fruits sont bien cuits et fondants( vérifier avec la lame d’un couteau).

Une fois les fruits cuits, filtrez tout à l’étamine, en versant le contenu de la bassine dans une grande casserole recouverte d’étamine, afin de récupérer le jus de cuisson, la base de la future gelée. Ensuite, pressez à maximum pour obtenir le jus.

Le coings cuisent vite, mais tout dépend de la quantité que vous utiliserez, pour ma part je les ai fait cuire environ 50 minutes , a feu très doux, bien sur.

Pesez la quantité de liquide obtenu, versez la dans la bassine, rajoutez la même quantité de sucre , remuez. Mettez à cuire à feu moyen , moi perso, je n’ai pas calculé le temps total, mais il vous faudra environ 3 heures -3 heures 30 min. Pour êtres surs , faites le test avec l’assiette froide , mettez une goutte de gelée sur une assiette , si elle gélifie , alors la gelée est cuite. En fin de cuisson, écumez la mousse sur le dessus.

avant la fin de la cuisson, le liquide prend une jolie couleur caractéristique pour la gelée, rouge grenade, très clair.Si la gelée est un peu liquide, pas e souci, si elle est bien cuite, elle va se solidifier une fois refroidie.

Versez, ensuite, la gelée très chaude dans des pots préalablement stérilises, , visez bien les pots, ensuite renverser les pots pendant une nuit pour bien assurer la stérilisation.

une fois refroidi, la gelée est prête à être consommée..

Pour une bonne stérilisation, a longue durée, j’utilise toujours la même méthode, pour toutes mes conserves: dans une grande bassine , je met un torchon humide, puis je range les pots, je recouvre tout avec un deuxième torchon humide, ensuite je rempli d’eau jusqu’à la moitié, et je fais cuire , a feu doux, environ 1 heure. Le lendemain, je répète l’opération..

Ne jetez pas la purée de fruits, car vous servira pour la préparation de la pâte de coing…bientôt , je vous mettrai ma recette ..

Bonne dégustation!!

cuisine d’autumne, cuisine, patisserie

Courgettes farcies

Et oui, me voilà, avec mes courgettes jaunes , bien dodues, les dernières du jardin J’aime beaucoup les légumes farcies , surtout quand on peut faire un plat complet avec Ceci est un plat léger et facile à réaliser pour un repas complet et équilibre, avec une farce végétarienne bien gourmande.

INGRÉDIENTS

3 courgettes rondes

200 gr fromage de chèvre

125 gr Boursin

1 cs quinoa rouge

3 cs trio de quinoa

1 cs tomates séchées

1 petit poivron vert

1 petit pot de yaourt nature

3 tomates cerises( 1pour chaque courgette)

3 baby carotte ( 1 pour chaque courgette)

pruneaux d’Agen , chapelure

REALISATION

Préchauffez le four à 180° .Ecraser à la fourchette le fromage.

Rincez les courgettes, coupez le petit chapeau et réservez. Creusez-les en gardant 2 cm de chair autour.. Salez l’intérieur et parsemez de la chapelure.

Dans un saladier, mélangez le fromage et le farines, la tomate coupé en petits dés, les tomates séchées et le pot de yaourt. Bien amalgamer tout ensemble, puis farcir les courgettes , arroser avec un filet de l’huile d’olive , parsemez de l’aneth et décorer avec des pruneau coupes en dés.

Les placer dans un plat huilé, rajoutez un peu d’eau et placer dans le four pour environ 30 minutes, jusqu’à ce que le dessus de courgettes soit doré.

Déguster bien chaud

Bon appétit!