cuisine, patisserie

Cozonac impletit

Le Cozonac est le dessert traditionnel par excellence. en Roumanie ,pour les fêtes de Noël et pour le Pâques. Mais, bien sur, rien ne vous empêche de la réaliser quand vous aurez envie d’une bonne et belle brioche au petit -déjeuner ou à l’heure du goûter…Habituellement , elle se prépare avec des noix et du loukoum, mais vous pouvez la customiser selon vos envies…

Aujourd’hui , la version que je vous propose est un peu plus longue mais aussi plus savoureuse : ça ressemble avec celle de maman.. pourquoi? car il n’as pas des quantités exactes pour la réaliser, maman fait toujours au pif..est c’est le meilleur du monde… je vous donnerai les quantités , pour vous facilitez la tache..

400 g farine T 55

100 g farine T 45

60 g sucre

100 ml lait tiède

3 œufs

1 pincée de sel

zeste 1/2 citron

1 sachet sucre vanillé

2-3 gouttes de rhum

Pour le levain : 10 g levure fraîche du boulanger

3 cs lait entier tiède

1/2 cc sucre

Dans un petit bol, mélangez la levure avec 1 cc de sucre et 4 cs de lait tiède. Laisser pousser le levain et doubler de son volume.

Mettez la farine dans un grand saladier ,creuser un puits , ajoutez la levure et la moitie de quantité de lait et le sucre.Laisser pousser pour 1 h30 environ, dans un endroit tiède , vous devez remarquer que la levure commence a agir et elle double en quantité.

ensuite, cassez les œufs , ajoutez les arômes et le reste de lait, petit à petit , mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois .Quand le mélange devient trop épais, soit vous continuez le pétrissage à la main soit vous renversez la pâte dans le bol du robot . Normalement, je fais le pétrissage à la main , comme ma maman, mais, en ce moment, avec mon bras droit blessée , je ne peux pas le faire.Donc, j’ai choisi l’option robot.

Pétrissez à la vitesse 3,, pas trop vite .

Quand la pâte devient bien élastique , huilez un peu votre fond de travail et renversez la pâte , afin de la faconner un peu pour lui donner une forme de boule.

On la dépose dans le saladier huilé un peu, on couvre avec un torchon propre , et laisser pousser 2-3 heures jusqu’à ce que la pâte double de volume.

Pour la farce, c’est selon vos envies…

Personnellement, je préfère , presque toujours, la poudre de noix moulues, mélangée avec un peu de lait tiède, et un peu de sucre muscovado . Faut obtenir une pâte assez compacte que vous puissiez la étaler facilement.

Mettez un peu d’huile sur votre plan de travail , dégazer la pâte et divisé-la en 2 parts égales.

Étalez chaque boule en rectangle, recouvrir de la farce sur toute la surface , l’enduire à l’aide d’une cuillère., puis refermez la pâte en 2 boudins.

Torsadez les 2 boudins en les croisant.

Déposez la pâte dans un moule couvert de papier sulfurisé, badigeonnez au jaune d’œuf et laisser pousser encore 30 minutes environ .

Pendant ce temps, préchauffez le four à 180 dégrées.

Avant d’enfourner, badigeonnez une dernière fois la pâte , puis faite cuire pour environ 35-40 minutes .

A la sortie du four, laissez refroidir sur une grille

Bonne régalade!!!!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s